à la radio

De quoi se mettre en colère.

L’autre soir, une femme témoigne de son soulagement par l’homéopathie. On se moque carrément d’elle, sournoisement l’insulte. je ferme le poste aussi sec, me disant qu’il ne faut pas donner là dedans, ni écouter ni discuter.

J’imagine que si je racontais ma petite histoire avec un arbre, ce que les gens bien pensant pourraient se moquer.

On a vite fait de te couper le fil qui te relie à la vie.

Il n’y a personne d’autre que toi pour tenir ton fil.

Et si cela tient cela s’ouvre sur le fil des autres, nul ne se tient en otage. C’est rude, mais c’est aussi ici que les choses s’ouvrent vers la vie, et non vers la mort.

On sait qu’on réintégrera le Tout, mais parce qu’on aura vu, on ne sera pas mort.

Par Ce qu’on aura vu . et senti, éprouvé,etc. Le tout devient un tout habité, tout comme tu habites ton corps.

Hé, comment soigner un malade sans prendre en compte le malade ?

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s