Désert.

Sans doute un désert parce que les hommes ont déserté de la vraie vie. Comme s’ils avaient perdu les clefs en dévoyant tous les signes, ou l’esprit des messages. Mais les hommes donnent des ordres à dieu, depuis toujours, par la nature qui le leur rend. Malgré tous nos efforts, nous ne pourrons jamais sortir de son cadre. Le briserons-nous ?
Fracturation de la terre, de l’atome, de la cellule, et des gênes, fracture des familles et des tribus, pourquoi ?
Quelle vie espérons-nous trouver en cassant la matière ? Comme si celle-ci pouvait se casser…
La seule chose que nous pourrions briser c’est nous uniquement, sombrer dans la folie, nous anéantir, perdre notre être, dans une agonie.
Au lieu de nous retrouver vivant, dans la présence. Dans ce monde, ce qui domine, c’est le règne des prostituéEs.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s