Part en thèse

Ainsi donc, nous serions une parenthèse, entre deux néants. La conscience ne serait guère plus que l’écume sur la crête d’une vague, une étincelle disparue aussi vite qu’elle apparut. Malgré cette impression de lenteur, de durée , de temps qui ne passe pas, d’ennui, de pesanteur, de vanité, et même de néant envahissant tout. Là, c’est la version sinistre de l’existence, qui aspire à son terme. Puisqu’il n’y a rien, pourquoi insister dans cette illusion de quelque chose ?

Sans doute que cette illusion, que toutes nos perceptions en fait cachent un réel, que cette impression ou certitude d’être entre deux néants n’est aussi qu’une illusion due à notre sommeil.

Et pourquoi serions-nous si ensommeillés ? si anesthésiés ? la raison, le motif parait simple au fond. C’est que nous voulons tous sans exceptions nous épargner d’inutiles souffrances, subir la question qui ne peut trouver sa réponse que dans le passage, ou le moment vécu, il n’y a pas de théorie, on ne joue pas avant de jouer, on peut se faire des rêves , des dessins, des calculs, mais ce qui arrive n’est jamais conforme à nos espoirs.

Seul le vécu nous met face à nous. Le vécu est vertigineux.

Cosmos vachement Comique 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Part en thèse

  1. Dieu a beaucoup d’humour…. et d’amour…
    seuls nos jeux en J’ sont à inverser pour l’accepter, et faire une autre route parfois chaotique pour saisir le sens Mystique de nos Vies…
    à la Flamme de notre âme, nous voyons bien mieux le Bonheur à la grâce de nos erreurs…
    humm… tout ceci se dégage en présage,
    comme un msg divin sur le Chemin…

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s