La création comme porte de sortie

Quel merdier apocalyptique. On n’en sortira qu’en reprenant notre capacité créatrice, d’acteur ou de jardinier, qui harmonisent leurs cordes.

Là, nous serions moins destructeurs, moins parasites. nous nous enfoncerions nettement moins dans ce néant.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s