Bien peu de chose

Tiens, je me demande donc puisque le Christ n’est pas mort, à quelle date est-il trépassé. Sans importance.

Sa mort, dans tous les cas, je veux dire le fait qu’il soit mort ou ressuscité, mort et ressuscité, ne modifie guère notre vie.

Seul ce qu’il signifia est porteur de lumière. Sans faire de l’ombre aux autres porteurs de cette lumière unique, enfin, en principe, sauf si ces mêmes porteurs sont ombrageux, hein.

Ce n’est pas tout à fait anecdotique, ce temps où est présent le Christ, c’est ce moment là qui compte, pas celui d’après, quand il n’est plus là.

Quand il n’est plus là, ce n’est plus le Christ, c’est le Père, le Fils et la Mère, qui se vivent dans les hommes. Cela peut être christique, ça oui. C’est à dire douloureux, heureux, épineux, joyeux.

Ce n’est jamais Capital.

C’est quoi ça ?

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s