Est-ce que

Vous sentez mes doigts imprégnés de roquefort ?

Non, sans doute.

Nulle est l’expression sans la perception, la sensation du réel qui nous colle à la peau. On demeure isolé.

Tout nous passe à côté sans la chair. On ne sait pas ce qui nous arrive. On n’en constate que les effets néfastes. Possible qu’on ne sache plus voir, si toutefois nous avons su ou vu, ce qui relève des choses essentielles. Cette dimension supérieure à la Nature, surhumaine, qui donne sens à l’humanité mais dont elle ne veut pas. Préférant s’en tenir à sa dimension présente temporelle, existentielle. Mais bon, si déjà nous savions respecter la nature, aimer, garder son harmonie,sans violer et tuer, ni mentir ni tarir les sources, rendre au plus près les choses en les nommant, peut-être alors serions effleurés par le souffle imperceptible de l’être vivant, l’entendant.

Mais dans tous les cas, ceux qui sont saisis par cela sont à la fois dans la peine et aussi dans la joie.

Malheureux des exactions des hommes qui persistent dans leurs entêtements, heureux dès lors que Cela nous parle.

C’est vrai qu’il y a tellement de poisons qui perturbent nos filtres et nous voilent le réel, tellement de machines, de techniques, de réflexes nocifs, et de tares accumulées au cours des âges, bref, tellement d’épaisseurs dans laquelle nous sommes englués que la lumière passe mal.

L’Esprit emprunte alors quel chemin pour faire sa voie ?

S’il se retire, que reste -t-il ? quel vide …

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s