Sur quelle face nous-tenons-nous ? suite

Ici, d’ici , c’est sans doute plus obscur que de l’autre .

l’autre nous perçoit, sans que nous nous en apercevions.

même si nous nous cachons ?

Pourquoi nous enfermerions-nous devant ce qui peut nous éclairer ? là, c’est franchement étrange. C’est peut-être ça cet espèce d’orgueil qui nous aveugle ?

En fait, c’est plus simple. enfermés, la lumière ne passe plus. nous ne pourrions l’entendre, tandis que l’autre voit à quel point nous sommes emmurés.

faut voir , donc …

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s