Serons-nous bien au-delà ?

Je n’en suis pas persuadé. Si nous y étions bien, ce qui veut dire si déjà nous y sommes, nous ne saurions être aussi mal ici , ou pour le moins nous serions moins gris, moins nuisibles, plus en harmonie. C’est précisément parce que le ciel est bouché que les actes sont sinistres. Le fil étant rompu, il n’est pas étonnant qu’on ne se souvienne pas. On demeure dans ce monde clos, ou pris dans cette perception exclusive. Par conséquent, si au cours de cette existence rien n’est suscité, ni réveillé, rien ne se réveillera par la suite, l’au-delà sera du même ordre.
Sinon, à quoi bon servirait ce temps d’existence, ce moment éprouvant sur terre , si nous ne nous y réalisons pas ?

Le corps n’est pas une fin en soi, mais tout passe par le corps pour cette fin, ou ces fins.

Bref, si l’au-delà n’est pas là, il ne sera pas au-delà, il sera à l’image de ce qui est là.

Et qui donc refait le fil, le renoue ? Qui fait venir l’au-delà là ?

Voyez, j’ai cette impression étrange de voir le monde refuser la vérité. Et de ne prendre en considération que ses vérités relatives, la relativité étant prise pour vérité.

Puis pour le reste accepter un ensemble de pensées dogmatiques, aussi bien dans l’ordre du spirituel que du matériel.

D’où l’effet de sidération face aux déchaînements violents des éléments, des évènements.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s