Quel stup

Sidérant de constater cela, cette glu, cette boue mentale dans laquelle nous sommes retenus, ces masses de mots qui n’arrangent rien, parmi d’autres mots qui témoignent de « quelque chose » plutôt que de rien.

Parce qu’avec le néant on n’est pas sorti de l’auberge, c’est un crédo, un dogme, une ignorance, qu’il vaut mieux ignorer.

Mais avec toutes ces choses chaotiques, sommes-nous sûrs de ne pas nous perdre ?

La nature pourtant nous aide, mais elle ne répond pas plus. Je veux dire, elle ne nous redonne nos ailes. Disons, elle est là, mais nous, sommes-nous de là ?

Ce qui revient à dire ne sommes-nous qu’animal.

Et un robot, est-ce une machine ? l’intelligence du robot, de qui et de quoi ou pourquoi est-elle ? Cette intelligence qui vient du dehors, pourquoi n’irait-elle pas au dehors ?

Elle n’aurait de raison d’être qu’ici ? mortelle , souffrante, malheureuse, négative en somme.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s