la vie qui s’en va sans nous

Toujours aussi étrange ce simple fait d’exister. On est jeté dans ce monde incompréhensible et muet, sans prise sur le réel. On subit les évènements ballottés comme des fétus de paille dans cet océan mélangé de biens et de maux. Sans personne pour y répondre. Personne de responsable, sauf sa propre responsabilité oubliée, ou immémoriale enfouie depuis la nuit des  temps, l’éternité en quelque sorte. Pris dans ce système mortel.

Est-ce lui qui meurt ou nous qui mourrons avec lui ?

Et puis, il y a ces hommes qui non content de ces choses les aggravent, en remettant sans cesse des couches et des couches sur les difficultés ordinaires, imposant ces ordres débiles, pour ne pas dire diaboliques, afin d’en tirer des jouissances éphémères, servent ces systèmes, où l’argent devient la clef de tout au lieu de servir l’humain, et la vie.

L’homme devient un outil au service d’une abstraction, rendu esclave par cet engin qu’il a lancé devant lui. Les plus esclaves n’étant pas nécessairement ceux qu’on croit.

 

Alors dans ce bal, meurt la Nature, meurent et souffrent les Hommes, sans en sortir, autant dire que Dieu meurt dans ce monde ci.

Mourant, nous ne saurions entendre sa voix. Comprendre ses signes qui nous indiquent la voie, et comment vivre. Précisément pour que nous ne demeurions pas dans cette prison composée de peurs et d’ignorances. Malheureux, puis éteints. Dans une prison de verre vitrifié.

 

C’est sans doute dans ce sens là, que grondent les révoltes ? Parce que les hommes sentent que leur vie leur échappe.

Publicités

Une réflexion sur “la vie qui s’en va sans nous

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s