Les écritures

Je suis tombé sur le mot « les écritures ». Sont-elles sur le livre ou bien sur les nuages, sur les roches ou sur les feuilles, sous le pas tranquille du chevreuil ou dans le regard doux d’un blaireau étonné, pourquoi pas la barbichette d’un bouc affamé ?

Mourir, vivre cela s’apprend. On a tous des disparus, et des présents. Comment ferons-nous pour mourir et renaitre dans cette totalité ? ne pas nous y dissoudre, nous oublier ? ne pas nous perdre, c’est à dire que notre temps, nos souffrances et nos amours n’auront pas étés en vain. Même si minuscule dans cet univers.

Nous provenons de plus loin que ce que nous croyons. Il y a tellement d’écritures, de mythes, de totems par toute la terre qui nous indiquent quelle question se poser, pour se voir.

Bien sûr, l’Homme est sérieusement décalé, déplacé, exilé, distant. Si nous n’étions pas hors de la vérité, nous ne serions pas à la chercher. Puis bêtement à nous battre. Ou imposer nos lois à plus faible. Injustes.

Sans Dieu. Mais plongés dans des simulacres de morale. Indignes avec le Christ. Est-ce parce que les hommes se sont attachés à la lettre morte ? au lieu des écritures vivantes et le souffle qui anime toutes choses. luchon 044

Publicités

4 réflexions sur “Les écritures

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s