Livre

Je n’aime pas spécialement parler de Jésus, ayant toujours l’impression d’être à côté de la plaque. Mais j’aime bien à peu de choses près tout ce que les Évangiles peuvent y raconter, malgré les contradictions apparentes entre tous ces textes. Ils ne sont pas tout à fait idiots ceux qui ont rédigé ces écrits, même si cela fut fait tardivement, sans avoir connu le Jésus en chair et en os, c’est tout de même un éclairage stupéfiant. Les religieux en prennent pour leur grade. C’est en clair toute cette mécanique des pouvoirs qui y est jugée. Ceci serait valable encore de nos jours. Jugée, dans le sens du jugement philosophique. de l’examen en conscience.

Mc 7,7. c’est en vain qu’ils M’honorent, enseignant des doctrines et des ordonnances humaines.

Mc 7,8. Car, laissant de côté le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les vases et les coupes, et faisant beaucoup d’autres choses semblables.

Mc 7,9. Et Il leur disait: Vous détruisez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.

Et ailleurs,

Lc 11,52. Malheur à vous, docteurs de la loi, parce que vous avez pris la clef de la science; vous-mêmes, vous n’êtes pas entrés, et vous avez arrêté ceux qui voulaient entrer.

 

Bon, vous allez me dire, on sait tout ça. En êtes vous surs ?

Comment pourrions-nous savoir et avoir l’intelligence des choses si nous n’avons pas la clef qui permet de comprendre ? Pas étonnant que la « science » aussi s’égare en recherches hasardeuses. Minant tout sur son passage pour des deniers. Certes, pas toutes, mais combien d’expérimentations animales, de manipulations génétiques, ou de sciences cognitives absurdes , dans le sens où nous plongeons vers une plus grande ignorance de Nous-mêmes ?

En fait tout devient horriblement compliqué alors que la vérité doit être simple. Et n’engendrer que de la vie, et non pas des tombeaux ou des affreux panthéons vides.

La vie étant naturellement évolutive, passante, cheminant. Tandis que tout dans ces codes, règles, modes rend la vie exsangue, nous laissant sur le carreau fort démuni, et délaissé. Abandonnés.

Et puis, et puis, il y a ces croyances. Même Jésus ne juge pas le fait qu’on ne croit pas en lui, mais demande qu’on croit aux œuvres du « Père ». C’est tout de même assez simple, ce sont les Œuvres de la nature, ou du Cosmos, et donc qui nous font croire aussi au Père. C’est à dire l’Esprit.

Mais je n’irai pas plus loin. 🙂

 

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s