D’ailleurs

la Terre révèle ce qu’elle contient.La Terre contient l’homme, comme d’autres terres ne contiennent pas d’homme. Il y eut le soleil pour faire germer l’homme, en deux parties, ou pour la germination d’autres espèces.

La terre semble comme un lieu choisi. L’eau serait arrivée par hasard, dans un bouleversement accidentel du cosmos, et donnerait des fruits qui sont capables d’introspections sur l’origine, sur son origine ? La terre se questionne donc dans la pensée humaine et à un niveau moindre dans toutes ces formes animées ?

Et en même temps elle nous demande qui nous sommes.

Comment pourrions-nous être hors de la terre concernant nos os ou notre corps ?

Comment pourrions nous n’être que ce corps ou ces os ?

Bien sur quand des hommes sont réduits en poussière ou en miettes, c’est ce qui semble. Et puis, pour faire une parenthèse, quand on voit défiler une foule, c’est un tableau étonnant. Beaucoup de graisse, de souffle court, de difficultés à marcher, loin de l’image olympienne et publicitaire des corps harmonieux. Trop de corps déformés. Mal nourris. Travaux épuisants ou qui ont déformé les corps.

Ce qui n’est pas le cas dès lors que les peuples vivent de façon plus naturelle. Tout comme on peut croire l’homme naturellement bon, on peut le penser naturellement beau ou en harmonie, beau comme est belle la Terre ou la Nature.

Par contre, C’est nettement moins joli si on considère l’histoire, les conditions d’existence, toutes ces déformations liées aux actes, et aux pensées, aux poisons, et l’avenir qui se présente mal.

De plus si on songe à tous ces toxiques qui sont produits en masse, et qu’il va falloir ingérer, qui ne se décomposent pas, ou sont à radioactivité longue, source des cancers & autres maladies dégénératives, sans parler des organismes génétiquement modifiés, Comment allons-nous nous retrouver dans quelques années ?

Nous sommes dans ce cas de figure où nous avons perdu la Nature. À la fois notre place locale, le lieu qui nous donne à vivre, comme un arbre a des racines, nous avons un pays, des connaissances, des voisins, des amis, des familiers, des plantes connues, des animaux qui nous appellent, un paysage habituel comme une habitation, 

un habit qui nous va bien et ne pèse pas sur notre corps.

Tandis qu ‘on va chercher des choses impossibles et vaines, et qu’on les produit, compliquant les conditions d’existence.

Il est probable qu’on a perdu le sens du sacré, du Totem, et du Tabou, a jouer ainsi avec la Nature. Certes, la Science a besoin de savoir, de passer outre les apparences. Mais cependant elle ne peut en aucun cas Être la base de la connaissance.

Nous vivons de façon quotidienne, pratique et normale sur une terre immobile, et où passe le temps, le soleil, modifiant les lumières et les climats. Cette apparence non-scientifique est réelle.

Que révèlent les étoiles ?

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s