Blaireau

Hier soir, en rentrant d’une soirée passée entre amis, sur la route un blaireau mort, encore un. Chassés des bois et des champs, chassés de partout, ne trouvant plus leur nourriture, ils font comme les renards, les faucons crécerelles qui chassent les mulots et rats qui survivent dans les fossés au bord des routes, mais comme le blaireau est pataud, il se fait piéger par ces automobilistes abrutis de vitesse. Quel monde triste sans cette faune, que nos machines entre des mains des avinés et insensibles, réduisent à néant. Sans parler des effets du réchauffement, et des déséquilibres climatiques, qui contribuent à la disparition des espèces.

Au moins, la nature ne nous fera plus chier. C’est sans doute ce que pense le monde, vous ne croyez pas ? Tous ces parasites de toutes sortes, sur les cultures, dans les corps, vecteurs des toutes ces maladies transmissibles, de nuisances comme des nuées de mouches et de moustiques, ces oiseaux qui viennent grappiller quelques grains de maïs, etc.

Eh bien, à ce rythme, on n’est pas soigné… on ne fait qu’amplifier des déséquilibres, les invasions impossibles à contenir, plantes, insectes, champignons, entrainant des soins nécessaires qui causent d’autres maux.

Il n’y a plus de milieux épargnés. Sans doute restera-t-il des hommes, et des écrans d’ordinateur pour  se plaindre. Puis les hommes seront remplacés, devenus inutiles.

Est-ce qu’il y a un problème du fait de l’absence des hommes sur la lune ? ou de la non existence des hommes dans l’univers, ce qui est strictement identique.

En quoi serions-nous nécessaires ? Pour Qui ?

Évidemment, je ne crois ni espère en cette forme de néant. Je crois au contraire, que nous redevenons humain à partir d’une fleur.

Tu seras un homme. Tiens, tiens, un homme n’est pas homme d’emblée ?

Cet homme là est inhumain. Un homme ne serait donc pas un homme ?

Alors l’Homme, celui que chacun est censé habiter, est le plus étranger à l’homme ? comme c’est bizarre, et comme nous rendons tout plat et morne … insipide.

Entre parenthèse, donc, je ne trouve rien de plus humain qu’un couple qui s’aime et tend vers la fusion de l’un , tout comme deux hommes sont amis et frères, sans nulle ombre dans leur pensée respective.

Bref, Homme C’est une pensée

Et plus que cela.

Le blaireau aussi est une pensée dans le monde.

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Blaireau

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s