C’est gentil

de cliquer sur j’aime

alors que dieu sait combien je radote

et qu’à la longue ça grince plus que cela n’éclaire

comme une machine rouillée dont les rouages manquent cruellement d’huile.

Ce qui est somme toute assez normal, les lettres ayant plus de côtés épineux , graphiques, que la bouche et le souffle chaud, rond, doux et aqueux des innocents

comme les langues et les yeux humides des chiens

ou pétales de rose.

Ma foi, tout ceci me parait bien étrange, finalement. Si si, comme décalé.

Publicités

Une réflexion sur “C’est gentil

  1. 🙂 il arrive parfois que nos pensées aussi lumineuses que solitaires transfèrent de Conscience la réalité et le Sens du verbe « aimer » …
    trop galvaudé dans la sphère, épuisé mm dans le dictionnaire…
    qu’importe tout est Parfait comme l’éclair avant le Tonnerre…
    la « nature humaine » apprend à ses dépends… mm en lisant :
    une « science personnelle  » feutrée en quelques vers sincères …
    tout ce qui reste de plus essentiel en Soi : l’Humanité 🙂

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s