Philosophie non dualiste

Certes, ça semble la plus normale, la plus juste, nul n’imagine qu’il puisse y avoir deux dieux et qu’ils se disputent l’univers, comme si nous avions deux amours, ou deux maîtres, il y en aurait un des deux qui serait trompé. Donc un dieu cocu   😉

Mais non, on peut dire qu’il n’y a que l’amour, que tout est Amour, comme un feu, une énergie, mais dans ce cas la haine serait un Amour en position inversée. Sur l’autre face.

Alors que peuvent les mots pour inverser ce qui est à l’envers ? ils doivent véhiculer la vérité, n’est-ce pas ? Disons qu’ils devraient, comme nous traçons pour le mieux, les plus beaux sons, les plus belles images, les raisonnements les plus limpides, mathématiquement.

L’Un relève du plus grand Mystère. Attracteur. Mais nous en attendant -non pas Godot- sommes dans la balance de Deux , Trois, et plus.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s