Mon dieu, c’est quoi tout ça ?

S’il est vrai que le passé est trouble, le présent l’est tout autant, surtout s’il manque un avenir ou si l’avenir fait défaut. Disons si celui-ci se présente comme une horrible prison pour tous, en faisant de nous les instruments d’un système ou d’une mécanique qui ne nous pardonne rien, ou nous oblige à obéir à sa loi inhumaine, à ses habits de perfection. Travail rythmé selon les codes numériques, marche au pas de l’horloge, interlocuteur impassible comme un robot administratif, neutre. Comme le tueur derrière son écran tue des enfants, des femmes et des vieillards avec son drone. ou le pilote hors de portée envoie des bombes sur les villes. La machine qu’on a servi est horriblement démoniaque. Tout pour un salaire et élever des enfants, tout ça dans la bonté et l’innocence.

La machine est un sablier inexorable qui nous rattrapera si nous ne nous y opposons pas. Elle se fermera sur nous comme nous avons renfermé le monde.

Dire qu’il nous manque quelque chose de crucial, la vérité peut-être, la voie ou le chemin, la simplicité qui fait que s’ouvrent devant nous des possibilités, que nous pouvons envisager des choix non nocifs, libérateurs.

Difficile d’y voir clair malgré les philosophes, ou cause d’eux ? malgré les lumières des religieux ou bien à cause d’eux également si elles ne font que de se livrer à une guerre spirituelle pour s’accaparer les consciences, les corps et les âmes, pour accroitre leur hégémonie et faire triompher leur secte.

Dans ces conditions tout devient schizophrénique. Monde scindé en éclats. Comment pourrions-nous survivre ainsi ? Nous n’irions que vers un perfectionnement du système qui fait de nous des particules insignifiantes à son service. Je me trompe. Nous survivrons mais dans une agonie sans fin. Dans les mains du Diable à qui nous donnons les nôtres.

Ce Diable qui explore les recoins des pensées, des intentions secrètes et ruses diverses pour s’échapper…Tout ceci sur la toile. D’araignée.

En dehors donc, c’est en vous que se trouvent les réponses et issues simples, oralement. Imagine.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s