Qui donc règne dans ces ténébreuses affaires ?

Quels appétits sont mis en avant dans le Bal funeste de la prédation collective du sang, de la sève, des sueurs, des os dont on fait la gelée, l’aliment qui affame.

Mais pourquoi vit-on pourquoi et pour qui meurt-on

Si nous perdons la Flamme ?

Sous ces conditions plus aucun mot ne révèle son secret. Nous aurions évacué toute notre mémoire dans le néant, succombant par vanité ou par orgueil. Comment, par qui et pour quoi nous reviendrait-elle ?

Tous les livres tombent en cendres.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s