Rien est un objet comme un autre.

seulement voilà, il est d’emblée strictement identique à lui-même et nous sommes tous d’accord avec lui et entre nous pour ne lui attribuer nul être. Nous nous disputons parfois pour savoir s’il existe ou n’existe pas, sans nous poser la question de savoir si nous, nous existons ou non, nous prenons notre existence comme un fait acquis. ce qui n’est pas si évident qu’il y parait, pour la bonne raison que certains hommes ne semblent pas se soucier de leur existence comme si elle n’existait pas et d’autres s’en soucient tellement qu’ils cherchent à prouver aux autres qu’il existent vraiment.

Notre existence même est sans preuve.

A qui d’ailleurs pourrions nous fournir une preuve ? si j’écris un livre, cela ne prouve pas que j’existe, cela ne prouve que le livre, mais si nul ne le lit le livre n’existe pas non plus. s’il n’y a personne face à toi, tu n’existes donc pas.

Alors l’homme, dieu, l’éternel, n’en parlons pas… 

On peut se demander si les luttes intestines des hommes n’ont pas pour seul motif le fait de prouver notre existence aux autres afin qu’ils sentent dans leur chair combien ils existent ? une façon d ‘exister par l’autre ? dire que nos existences ne peuvent nullement être séparées les unes des autres.

et dire que l’homme seul et qu’on rejette, eh bien ce n’est pas ce qu’on fait moralement de plus beau.

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s