Si vous cherchez quelque chose de semblable à lui-même, l’un

il n’y a que le néant qui offre cet avantage, tout comme il est le seul omniprésent, omnipotent, omniscient même, de là à dire qu’il n’est pas, c’est plus délicat.

Pourquoi le néant n’aurait-il pas d’être ? comprenez, ne contiendrait-il pas la totalité de l’être ?  au lieu que ce soit l’être qui contienne du néant, sacrément envahissant, et perturbant notre existence.

L’absolu est définitivement hors de notre portée, disons l’infini, tout comme en mathématique zéro et infini sont proches, obligatoirement se rejoignent dans l’infini et le néant, obligeant celui qui est à repousser sans cesse à l’infini ses limites.

En ce sens le néant est moteur, comme la mort, impossible à vaincre bien sûr sauf par la vie.

Il est tout à fait pensable que ces mots soient strictement inutiles, et qu’il aurait mieux valu ne rien dire, passer sous silence le silence.

Mais pourquoi donc dis-je ? quand les mots dits tombent à plat, les mots et les personnes, Je, tu, vérité, dieu, père, mère, vierge, tous les mots masquent la vérité ? alors reste rien comme mot pour accorder le monde déchiré ?

Chacun y allant avec son couplet ses définitions, images partitions architecture table de la loi temple totem et interdits de tout.

Eh bien voyez comme un messager céleste en bave, pour essayer d’ouvrir les cieux aux hommes. Qui en pratique ne veulent plus du ciel, mais vivant désormais dans cette glaise terrienne s’en sont fait leur unique demeure. à peu de choses près nous sommes tous rendus au même stade d’évolution, contrairement aux apparences, nous sommes bien englués dans notre chair, pris, jouissant et désirant, souffrant, etc.

Aliénés dans cet asile, ce timbre poste dans l’univers. Tous assez loin des dieux, ayant comme différences les capacités d’expressions, les talents, la mémoire. Tous humains.

Je ne vois pas ce que nous pourrions nous reprocher, dans cette faiblesse congénitale, si nous n’avons pas eu connaissance.

Mais si d’aventure nous avons « su » ?

Par exemple, l’infini ne se confond pas avec dieu. Dieu ne saurait être infini, Il vit aussi dans l’infini, et son mystère.

Sinon, envisagez donc qu’il soit infini avant d’être ? pas plus que dieu ne vient du néant, il ne vient de l’infini. Ceci nous rapproche de dieu bien plus que nous pouvons le croire. Et dieu se rapproche ainsi de nous et de tous les êtres vivants, laissant les infinis à leur place de même que « rien ».

 

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s