Avant la scène

Coule la seine

coulent tant de mortes

malsaines

d’ Ophélie pleines

d’eaux

d’œdèmes

je t’aime

Hâmelet

d’œuf

crane d’ ouf

tire un trait

sur la scène

trait très relatif

scène aux monstres d’ours

aux gibets

à l’infortune des

gens levés tréteaux

à la misère des rois dans leurs cacas.


 

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s