le brouillard

la brume, épaisse.

non pas celle de dehors , quoique celle-ci soit claire.

j’avais oublié quelque chose, ça me revint, puis à nouveau, disparu mais là, ça va.

Juste dire que nous ne sommes rien seul.

« Dieu ne se trouve pas tout seul » m’écrivais-je sur un papier . Regardez comme cette phrase est à double sens.

Quand je dis dieu, je pourrais aussi bien dire « moi ». moi, s’entend aussi à deux sinon moi seul suis sourd.

Alors certains solitaires ont la chance d’entendre le silence qui leur parle et d’autres gens seuls n’ont pas cette possibilité.

C’est pourquoi un homme risque  de se retrouver bien seul. sans voix.

dire qu’il est bien seul , ça reste partagé .

 

Publicités

2 réflexions sur “le brouillard

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s