Force Brute

Ou Bête ?

Nous ne redoutons pas tellement la nature sous son aspect de bête, elle nous embête c’est sûr, elle n’est pas commode, elle est capricieuse, teigneuse, rusée, elle prolifère et envahit, mais bon, on est toujours arrivé à avoir le dernier mot. Plus dur dès qu’il s’agit d’un homme brute ou bête, ou les deux à la fois. Et s’ il est en nombre, cela devient compliqué. Pourquoi donc existe-t-il des hommes rendus à l’état de bête brutale, ce qui fait la frayeur des gentils ? Est-ce que c’est une créature de ces sociétés déséquilibrées, de ces morales mais qui n’ont aucun fondement excepté celui de tenir à merci les masses en les asservissant, en canalisant leurs énergies comme on maintient une cocotte minute sous pression et lâchant parfois des jets de vapeurs par la soupape ?

Et si la pression est trop forte on arrive toujours à fabriquer des guerres, comme des combats de coqs, qui ont pour effet de rendre esclave les vaincus, et les obliger à servir le vainqueur. On dirait que les états se sont composés ainsi. Manipulés par les plus malins, forcément. Non par les meilleurs. Les plus malins, les plus rusés, et cultivés qui semblent bien se moquer du destin, et d’autrui dans la mesure où ils sentent protégés, à l’abri derrière leurs forteresses. On voit que ça continue à se construire ce genre d’édifice, à la fois par les plus bruts de décoffrage en béton, pour occuper leurs temps,  les maintenir à distance et les loger dans des tours qui se délabrent qu’ils auront eux-mêmes construits.

Le tableau n’est pas si noir, dans le monde, rempli de brutalités et de bêtises, de défauts et violences conjugales il y a de la bonté, de la lumière, de la réflexion, des penseurs, des artistes, de la connaissance, plus que dans les sommets qui font illusion. Conférences au « sommet » … tu parles. Ça, c’est pour faire croire, mais tout se passe dans l’arrière cuisine. Pour quelle domination « mondiale » ? c’est à dire du monde, des hommes dans le monde.

Les tenir et non pas les servir. Tenue, la Bête est explosive dès lors qu’on la lâche.

La faute en incombe non pas aux plus modestes mais à ceux qui sont censés diriger le monde mais qui en fait n’arrivent qu’à sa produire dégradation.

On peut se demander pourquoi les états, ou sociétés investissent si massivement dans tout ce qui détruit, même le Mental même l’Esprit.

Va falloir que je me réveille …

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s