Alors, qu’est-ce que la vérité ?

La question est peut-être mal posée. Nous devrions nous demander, qu’est-ce que ça fait de vivre dans la vérité ou à côté, ou dans le mensonge ?

Le plus impressionnant dès lors qu’on découvre le monde, ses histoires débarrassées des lustres et autres ors des royaumes, du faste des constructions, palais et châteaux, on y voit énormément de souffrances et de crimes, et très peu de bonheurs. On y voit des quantités de viols, de violences, de vols d’humanités modestes persécutées, déplacées, exploitées, et toutes une hiérarchie qui profite dès lors qu’elle a quelques moyens à sa disposition, des marchés, des biens pillés ici ou là, des abus de pouvoir, des violences d’état, qui organisent le crime, avec la complicité des gens les plus instruits, qui se mettent au service des princes, ceux-ci leur assurant des revenus assez confortables. Voilà le seul motif des autorités, asseoir l’autorité des rois, des princes ou président. Maintenir l’ordre, c’est maintenir les postes, les places et assigner à chaque classe sa place et son rang. De telle sorte que le royaume se maintient même si ses fondements sont indignes de mensonge, et de malhonnêteté.

Il suffit que les pouvoirs politiques soient soutenus par des instances morales qui leur donnent bonne conscience, afin que les puissances militaires, et financières, les investissements soient vus comme étant justes et acceptées par les masses. Tant pis si par la suite les masses sont sacrifiées au nom de la raison économique, elles auront contribué au maintien des règles du moment et à une certaine stabilité des systèmes. Tant pis si les populations sont atrocement malades du fait des actions et productions. Que l’on songe aux mines de charbon, puis aujourd’hui aux usines nucléaires, à la radioactivité, aux usines chimiques pourvoyeuses de mort, qui diffusent leurs toxiques dans les océans qui meurent, que l’on songe aux animaux qui vivent dans des conditions épouvantables, puis les travailleurs dans les usines qui doivent se plier à leur robotisation dans leurs gestes.

Bref, la condition humaine actuelle par certains côté est bien pire que celles des anciens même s’ils ont subi des esclavages affreux, ils pouvaient aussi avoir des espaces de libertés que nous n’avons plus, ils étaient plus pauvres évidemment. Mais la modernité est nettement plus inhumaine, surtout du fait d’être passé par les filtres atroces du bolchevisme, du nazisme, du fascisme et désormais d’un scientisme hyper puissant formatant les consciences et cloisonnant les espaces et les catégories de manière rationnelle, dans des grilles dont nous ne pouvons nous échapper. Pièges du monde moderne. C’est le pire des scénarios. Bien malin celui qui connaît une issue.

Voilà pourquoi de façon dramatique nombre de jeunes se suicident, parce qu’ils n’ont plus la main protectrice source d’espérance, la famille ou la communauté qui les soutient, parce que dans ces monde glacé et indifférent, les personnes sont rendues à un point extrême de précarité, matériellement, et socialement. Tout cela baignant dans un climat d’hostilité évident à la lecture des opinions et sentiments émis sur les réseaux. Beaucoup de noirceurs dans les cœurs. Beaucoup d’appel à la vengeance.

De quoi être très pessimiste si on lit les faits à un certain niveau. Il faut sans doute aussi chercher les points positifs qui méritent d’être cultivés afin que nous nous sauvions du pire.

Publicités

Une réflexion sur “Alors, qu’est-ce que la vérité ?

  1. Malheureusement, rien ne changera, si nous ne changeons pas. Nous sommes à « fabriquer » ce monde. Nous finirons pas comprendre que nous sommes responsables, tous, par nos pensées, par nos actions, nos négligences au quotidien etc… Nous sommes reliés, à un point que nous ne soupçonnons plus.

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s