Que pourrions-nous faire ?

Que pourrions-nous faire pour arrêter ce flot de mots inutiles et de morts ? Nous pourrions essayer de dire quelque chose de vrai, ce qui est faire un peu. Mais si peu au fond, parce que les mots peuvent être faibles, et c’est à cause de cela que les hommes s’entre-tuent. À cause des croyances, et de toutes ses implications. C’est de la folie, c’est l’homme des cavernes qui toujours s’exprime dans ces massacres, ces vengeances, cercles vicieux des haines. La faiblesse donc c’est d’employer des armes au lieu de mots qui essaient de dire juste, des mots et de les penser, bien entendu, parce que dire des mots sans les penser et sans les éprouver ça s’appelle comment ?
Nous ne pouvons pas faire le procès de la haine, cela correspond à quelque chose de trop fort. Mais il faudrait juste renverser la haine en Amour, et à un degré supérieur à la noirceur des haines qui s’expriment. C’est comme le froid, pour réguler, il faut avoir un bon cœur, une bonne circulation sanguine, un sang qui n’est pas empoisonné par des images fausses, des toxiques qui faussent les informations nécessaires à la bonne vie des cellules, leur santé.

Comment le monde pourra-t-il survivre dans ce climat délétère ? il faudrait arriver à ce que tout le monde soit mort pour aboutir à la paix dans ces conditions, mort, ou complètement endormi.

Nous recevons des informations, nous choisissons notre camp en fonction de ces informations, mais ce qui est toujours troublant, c’est que nous ignorons les causes, et les actions secrètes, les plans des différentes parties en lutte. Tout ce que nous pouvons savoir, c’est relativement à notre existence, et encore, je n’en suis pas sûr, parce que nous sommes tous dépendants les uns des autres, et comment savoir si tout ce dont nous pouvons bénéficier est le fruit de quelque chose de juste ?

Nous profitons aussi des servitudes, des travaux, nous  vivons peut-être au détriment d’autres peuples qui ont des conditions de vie totalement indignes. Mais tout ceci se fait dans l’ignorance, la passivité de celui qui ne veut pas savoir et se dit, que s’il paie, après tout cela doit être « normal ».

Tout marche ainsi. Nous profitons des pétroles des pays producteurs qui s’enrichissent et exploitent d’autres hommes pour construire leurs tours immenses, tout cela se produisant grâce à des conflits sur les prix et les marchés, cette guerre économique dont on voit bien aujourd’hui qu’elle est le résultat des alliances, des idéologies et des croyances, des schismes liés aux histoires et aux clans, la haine et l’hostilité entre les meutes, pour ne pas dire les races et les racines et les tribus qui sont plutôt endogames si on regarde de près.

D’un côté on assiste à des massacres et de l’autre à une politique transhumaniste, une curieuse médecine voulant faire de la terre un lieu purement artificiel, et où nous ne subirions plus la mort. Tout cela c’est la même folie , au fond.

Comment allons-nous retrouver notre âme ? elle risque gros vous savez

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s