de l’eau , de la lumière

Depuis que nous sommes tombés sur terre dans ces corps de boue et d’os, qu’est-ce qui va bien pouvoir faire en sorte que nous nous retrouvions dans une même lumière, simple et apaisée ? sûrement pas ces morts et non plus les mots.

Il faudrait un océan , au point où nous en sommes. Ou des armées entières de dieux et d’anges,  pour nous sortir de là.

Nous ne pouvons rien demander à quiconque si nous ne sommes pas en mesure de le faire et de l’être nous-mêmes. Tout commence par soi. C’est pourquoi, parfois, je me dis qu’il n’y a grand chose à dire, juste à vivre. ce que nous pouvons dire, ce serait de l’ordre d’une explication sur ses choix ? sur ce qu’on croit aussi.

La rationalité est insuffisante, déficiente sans une bonne foi, une lumière spirituelle sur notre esprit.

 

Publicités

poésie pascale

j’aimerai le ciel sans nuage

une simple image

dit le mage

pour la raison écrasante

que tout mot a perdu son sens,

vide,

sans le nom propre qui nous désigne.

sans lui,

l’humanité est perdue,

poussière sans signe.