À propos de classes

La bourgeoisie en place, bien sapée, proprette et bien pensante, à l’aise dans ses demeures et ses bibelots de luxe dont elle méprise les mains qui lui fabriquent ces gadgets, lui offre les meilleurs plats,comme si c’était un dû, puisque sa classe est celle qui détient les droits, cette classe de gens a peur. Ce qui la rassure, c’est la force de ses armées qui la protège. Ce n’est pas trop glorieux. C’est minable. Cela mérite à peine d’en parler tellement leurs bassesse est manifeste, ou leur ignorance, leur lâcheté et la traîtrise dont ils sont capables pour conserver leurs privilèges. Nous l’avons vu à propos de ces événements qui mobilisent des quantités effarantes de compagnies de crs.

Ces braves gens ne veulent pas voir la misère, la souffrance de ceux qui les servent. Ils ne leur rendent pas leur dû. Ils instaurent une rupture, comme le firent les nobles sûrs de leurs droits ; avec un mépris le plus ignoble des gens différents, marginaux, libertaires, insoumis à ces ordres injustes et tout bonnement esclavagistes.

Remarquez que la réciproque est vraie. Ce qui n’est pas glorieux pour ces nantis, c’est la méconnaissance de ceux qu’ils jugent à tout bout de champ de gueux, de crasseux, de fainéants, exactement comme les blancs considérèrent les indiens qui succombèrent sous le ponds de travaux forcés, pour enrichir de façon honteuse les marchands de sucre, les fabricants de caoutchouc, les laboratoires producteurs de quinine, et de nos jours pour alimenter les automobiles et les avions, ces monstres dévoreurs de verdure, pour le plus grand loisir des jet-setteurs, et des stars.

Voyez donc comme ces minables se prennent pour des étoiles, et s’affichent dans tous ces festivals. Où sont-ils encore à l’œuvre ? Sans doute bien planqués dans des ministères ou dans ces organismes près des caisses, et des palais de justice.

Comme ils ne laissent aux masses que la part congrue ils s’étonnent que celles-ci se réveillent et demandent un part meilleure.

Ce sont eux qui sont indignes s’ils ne renversent pas leurs pensées vis à vis des pauvres.

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s