Où il est question d’obéissance

D’obéissance à quelles lois ?

Une idée, comme ça… si vous laissiez faire les gens tout ce qu’ils veulent, le monde se porterait bien mieux. Au début, vous auriez bien sûr quelques petites éruptions de pus, comme dans les processus d’évacuation des toxines. Mais naturellement la vie reprendrait ses droits. Au lieu de cela on assiste à des politiques qui passent leur temps à légiférer sans la moindre morale, ayant un besoin de déséquilibrer toutes choses pour en tirer des pouvoirs et asservir les plus faibles, ceux ci se révoltant en vain, face aux violences des forces armées. Autrement dit, sans notion correcte du bien et du mal, mais sans morale imposée, mais comprise, & reconnue comme sens, les pouvoirs, mauvais par essence règnent, comme des vermines sur un terreau infect.

Voyez, le monde a changé. l’esprit des peuples est devenu meilleur. Les informations sont mensongères, elles ne sauraient être autrement puisque qu’elles ne parlent que des hommes politiques qui sauf exception sont comme ces vermisseaux, naviguant sur la division et la déliquescence des ensembles, l’humanité déchirée et déséquilibrée.
Un des modèles le plus affligeant est aux usa avec cette course démente au dollar, du haut en bas des échelles, spectacle atroce d’un monde perdu qui contamine le monde entier. Évidemment, pour compenser, il reste les utopies américaines et leurs chants.
d’ailleurs, dès que les révolte prennent de l’ampleur, ils fabriquent des guerres qui éliminent un grand nombre de gens, et qui révèlent leur incurie globale. Ce qui est dans l’ordre des choses la vie ne se décrète pas. elle sait s’auto-organiser, eux veulent décider pour le vivant. Ou pour la faiblesse qui gît dans le vivant ?

Si les fascistes existent et sont redoutables, ils ne forment pas une majorité. ils ne tiennent que parce qu’ils ont l’aval du pouvoir, ils soutiennent le pouvoir et ses cadres.
en effet le peuple est leur ennemi principal , cela a toujours été ainsi, les seigneurs et leur droit de cuissage, leurs péages, et le droit de vie ou de mort pour les récalcitrants à l’obéissance ou à la servilité. Tout comme pour ces gens la nature est hostile, à maîtriser.

Bref, on a le droit de croire à un monde meilleur et vomir le meilleur des mondes.

Pourquoi donc les forces négatives ont-elles toujours le dessus ? Est-ce par faute de ne pas connaître, ou reconnaître, une force plus grande et qui nous délivre ?

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s