Colonne d’air chaud.

Je n’ai jamais su être raisonnable

Ça ferait une belle entrée en matière

Pour un roman qui ne verra pas le jour.

Il faut avouer que la nuit fut blanche,

pas un souffle pas un bruit

on dirait que tout reste en suspens écrasé par la chaleur inhabituelle,

Ce n’est pas tout à fait vrai, j’ai entendu un oiseau nocturne, et fait un rêve.

le jour se lève, et je songe à la poésie, à ce qui est encore vivant,

à nos enfants, et nos amours, les lumières que nous appelons,

et qui nous donnent envie de vivre et de créer, de peindre, et de jouer.

Tout ce qui me donne cette impression de ne pas succomber sous le poids de ma stupidité, ou de l’épuisement, de la lassitude ou du désœuvrement.

Sortir de cette condition, ou plus exactement de cette dimension limitée de nos corps sombres. Sortir pour pénétrer l’esprit des fleurs, et leurs couleurs, s’approprier sa voix, et avoir l’intuition de la profondeur vivante, et l’épouser, comme si c’était une grande colonne qui m’élève.

Rien ne saurait être banal dans le réel des mondes. C’est soit grand et beau, soit malheureux et trompeur. Ou peut-être les deux à la fois, parce que depuis des temps immémoriaux nous sommes quelque part, déchirés puis recousus, livrés aux étoiles, broyés et soignés, devant passer par tous les états de l’être, totalement. La rose , les épines.

Le plus mauvais serait cet médiocrité peureuse qui nous empêche de vivre et nous abuse, ce qui a pour effet de ne pas nous relever de notre chute. Malgré les circonstances atténuantes et notre peu de faute.

On dirait que le hommes savent tout depuis le début, mais que nous esquivons les échéances parce qu’elles sont en vérité très lourdes à porter, comme des portes à franchir et des peaux dont il faudra bien se débarrasser puis recouvrer une autre.

En attendant cela nous chauffe sur les bords.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s