écologie

Le problème n’est pas là.
Il est dans cette augmentation de tous les ravages liés à nos demandes, habitudes, faux besoins, comme si nous étions aspirés dans cette spirale là sans moyen d’en sortir pris dans les taux d’intérêts, les dettes, et la ruine si cette course en avant devait se ralentir. Engrenage industriel mondial, tout cela désormais sous informatique et on sait bien que les serveurs sont voraces en électricité, et que tout ne fonctionne qu’à cette condition. Imaginez si tous les serveurs tombaient en panne.
Bref, on est devenu otage de tous ces systèmes, ce qui signifie que les maux sont systémiques, comme une pathologie chronique. et comme dans toute « guerre » il y a des vrais profiteurs sans scrupules, des vraies crapules. Mais que les masses plus ou moins innocentes alimentent et favorisent dans leurs métiers, travaux et achats. Alors, voyez cela dépasse le choix des personnes. Cela concerne tout le monde.
C’est pour cette raison, que nous voyons fleurir des armes et des conflits comme des champignons. Comme une sécrétion purulente des corps rejetés.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s