Je ne crois pas

Je pense et suis sûr. Mais là n’est pas le problème. Il se trouve ici, dans cette obscurité, dans ce fait précis que la lumière peine à se frayer un chemin parmi les hommes.
On pourrait dire les choses autrement : Sommes-nous morts, existant ou vivant ? Plus important à mes yeux le fait que le sublime puisse descendre parmi nous et modifier nos conditions que l’inverse, c’est à dire s’élever vers ces hauteurs. Cela viendra à son heure, cela reviendra en fonction de ce qui a déjà été, vécu et éprouvé de très près. Les questions relèvent du bonheur et cela est bien assez pour ce dont nous avons besoin. Celui-ci passe par le bonheur commun et le plaisir d’être ensemble, de goûter ces moments où nous pouvons échanger, rire, parler, poursuivre nos œuvres, admirer les merveilles, sachant d’où elles viennent.

Mais aussi connaître le mal, et savoir en quoi il joue son rôle dans le monde. Disons, connaître son mal, afin de ne plus l’accepter, donner prise et en être facteur, avec un sous-entendu qui est la libération de ce monde, ce qui ne manquera pas d’advenir.

L’inverse n’est pas sûr. Ce n’est pas parce que je vivrais une extase que le monde se délivre, ou que le ciel s’ouvre partout. Bien entendu, pour éclairer le monde encore faut-il avoir des lumières, et qu’elles ne soient pas troubles. Disons que les lumières doivent prendre corps.

Voyez, ceci est le fait Christique. Vous le savez. Mais si ce fait existe, il est accompli uniquement par le Christ et nous, nous n’avons simplement qu’à le vivre. en suivant ses prescriptions. Dans cet ordre d’idée, nous verrions mieux le Père parmi nous. Et la mort n’aura plus d’effet. (ordre d’idée ou dans cet esprit là )

Comment « notre père » pourrait il se présenter en cette demeure si la maison est infestée ? Et comment la maison pourrait-elle devenir plus pure sans connaissance du Pur ?
Nous avons notre vie ailleurs, c’est entendu. Mais cette vie au-delà est étroitement liée  aux existences ici bas. Entre parenthèses, cette situation de la terre séparée de l’univers signifie quelque chose, et ce ne sont pas les quelques fusées envoyées en orbite qui vont nous relier au reste du Cosmos.

C’est toute la question du pain. Voyez, le monde n’est pas nourri correctement. Oh, certes, certains parmi nous ont droit à ces nourritures, mais tellement en sont privées, que la Vie ici bas ne trouve pas son compte, étant hors de la Vérité. On sait également que le monde ne la reçoit pas, ou la refuse, ce qui est tout à fait troublant. Nous laissant sans réponse.

Publicités

2 réflexions sur “Je ne crois pas

  1. Pingback: Genèse d’une Rupture : La Vie est un Chemin spirituel | Naissance et connaissance

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s