Perdre connaissance

Avant, les moulins tournaient sans trop de nuisances. Désormais l’invasion électrique est très dommageable, nucléaire, métaux rares, lignes tht, panneaux solaires, quels paysages, quelle pollution et quel esclavage du monde attaché à ses fils où le moindre outil dépend du courant électrique à tel point qu’on nous décrit l’existence comme impossible sans eau …
ni électricité …
Comme si cette dernière était aussi vitale , et innocente, naturelle , seconde nature , alors qu’elle nous mange l’eau. métaux rares, refroidissements, barrages,etc.
Nous sommes littéralement dépossédés d’autonomie. Le moindre chauffage, moulin à légume, les outils sont  électriques.
Dans cette modernité qu’on nous vante comme la meilleure du monde, nous sommes pris en otage, pour nous chauffer, cuire nos aliments, couper du bois ou du métal, pour nos poteries, etc.
Comment tout cela est-il arrivé ? Il a fallu de la science pour développer tout cela. Ces moyens étant entre quelques mains détentrices des savoirs, dans une mise en œuvre industrielle, monopolisée par quelques-uns ayant un immense pouvoir sur l’ensemble. On peut supposer que ces poignées de gens détenteurs des outils sont peu disposés à laisser ces énergies libres de droit.

Comme le soleil ou l’air ne sont pas payants a priori. Maintenant le soleil, l’eau, l’air tout est très cher et nombre d’entre nous doivent payer de leur vie pour survivre. Les irradiés, les mineurs, les expropriés de bure, ou les riverains des éoliennes, ou des lignes à haute tension, tous ces gens voient leur environnement totalement dénaturé.

Monde éclaté en individualités qui ne communiquent que par le truchement des fils  de cuivre. et encore, dans un bruit assourdissant où le commun se perd bel et bien, au profit d’une pincée de multimilliardaires des gafa et autres groupes de télecom et de pub.

Même ici, cela ne leur échappe pas. Ils captent les données écrites à l’instant. Ils pillent nos existences qui partent en fumée.

Et la finalité de tout ce trafic nous manque. Ayant perdu le Bien commun nous ne risquons pas de faire connaissance.

Nous sommes une humanité en coma dépassé.

Pourtant, la nuit, il se passe dans nos psychés des choses fabuleuses qui devraient nous mettre la puce à l’oreille, des rêves que chacun peut faire, où se révèlent les beautés et la magie divine, la beauté, etc. tandis que nous plongeons le jour  dans ces fonds plutôt atroces et douloureux, noyés, malheureux, angoissés à juste titre de cet avenir qui se présente mal.qui voit la terre empoisonnée et prise au piège.

Filets diaboliques des intelligents sans âme.

Comprenez vous ?

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s