élémentaire

Si vous n’aimez pas votre ennemi, comment pourrez-vous comprendre ses erreurs et ses choix, les conditions qui l’ont amené à cela et envisager la moindre modification de sa pensée et de ses opinions ? ce qui ne vous oblige nullement d’y adhérer, mais tempère un peu votre jugement. Il s’ensuit que vous mêmes commettiez également moins d’erreurs. Et nous pourrions alors prétendre à une progression de nos esprits, sortir des nœuds inextricables où nous nous enfermons.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s