Les temps de confusion

Depuis le temps que les identités sont fondues, comment peut-il encore y avoir des identités ? n’est-ce pas une confusion du langage ? si nous avions su haïr nos pères et nos mères, et su les honorer, su ce que nous dit cette leçon lumineuse et la mettre en pratique simplement.

À cette condition là, nous aurions encore une chance de survivre, c’est à dire faire connaissance à la fois avec nous-même, sujet inconnu, et avec l’autre, inconnu de même. mais nous n’avons plus l’innocence.

Alors tout s’embrouille et devint terriblement obscur, malheureux.

Bon, ce n’est pas totalement vrai, puisque les êtres de lumière et de parole sont là. Mais dans le flot des mots sont quasiment inaudibles. Pour preuve il y a trop de dauphins morts, de forêts qui périclitent, de violence qui s’expriment partout dans ces sphères du pouvoir.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s