Je veux …

Il est écrit : « Je veux des fils et non des esclaves ». C’est clair. Il faut des hommes libres et non des homme esclaves, pas uniquement destiné aux cieux. C’est bien à propos de cette condition terrienne, terrestre. C’est simple : Esclave nul ne peut voir le Chemin,  c’est fermé du fait des conditions précisément, du peu de disponibilité dont dispose l’esclave aliéné à sa chaîne. Ce n’est pas un reproche adressé à celui qui a la tête dans le guidon mais bien plus à ceux qui profitent de cette situation, et la justifient en promettant toute sorte de paradis post mortem. C’est le rapport du fort au faible.

Ou alors, c’est à n’y rien comprendre de l’humanité, de sa singularité. Libre par force, elle s’aliénerait par choix ? Il y a un vice quelque part dans le déroulement des faits. Probablement un vice lié aux mots. Quelque chose qui ne passe pas. Malgré les efforts pour ranimer la flamme.

Et voyez, la foi est là, mais On se sert de la foi du monde pour des objectifs qui à la longue deviennent douteux. Qui donc doute le plus, finalement ? 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s