En guise de clin d’œil

Tout le visible que nous croyons voir est déjà englouti sous la montagne des moments invisibles. Inversement le visible n’est que cette pointe surgissant de l’éternité, à peine une étincelle, donnée par chance sous la plume des poètes, des êtres touchés par ses flèches.

et de remerciement.

« Nous voulons retourner dans l’ancienne demeure
Où nos pères ont vécu sous l’aile d’un archange,
Nous voulons retrouver cette morale étrange
Qui sanctifiait la vie jusqu’à la dernière heure. »

Michel Houellebecq, La poursuite du bonheur

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s