Qui règne ?

Je me demande ce que serait la vie sans les états, pour voir, mais que les hommes se reprennent en main, entre eux sans médiateur, qui depuis les temps s’autorise plus à hacher qu’à tisser. Pourquoi éprouvons-nous toujours ce besoin d’avoir une autorité qui nous délivre des droits ?
À la limite, je trouve qu’il est étrange qu’un groupe ne puisse pas s’organiser, obtenir son autonomie à tous les niveaux où cela serait possible et que ces groupes puissent cohabiter et échanger sereinement, sachant que nous sommes tous interdépendants et liés au même sort. On voit bien que la tendance est à la mondialisation et à l’unification des modèles issus des dogmes & idéologies qui veulent s’imposer, cela crée une chape de plomb à prétention universaliste, et par conséquent gomme le libre arbitre. Bizarre mouvement. Pour que cette unité ait lieu, il faut un mensonge* à la racine. Non pas une erreur, mais un postulat qui s’impose et ne laisse plus aucun choix. Cela peut se figurer sous les termes de main invisible, de libéralisme, de science même ou de progrès. Le reste étant mis à l’index.

Les hommes ont cette fâcheuse tendance à vouloir se tenir au centre et maître, même dans ce domaine du sacré, qui est au milieu de tous les enjeux. Ce n’est pas sorcier à comprendre. Cela résume les empires. Les chinois en sont un exemple frappant, avec leur empereur doté des pouvoirs des dieux. De même notre sainte église Romaine, n’est elle pas inspirée par le Saint-Esprit dictant à des milliards leur conduite à suivre ?

Ce serait vrai si ce n’était pas faux. Ce n’est pas la quantité de voix qui fait office de vérité, mais certainement celle d’une Transcendance. Celle ci, ici ou là, arrivée parmi nous n’est jamais totalement vraie ni totalement fausse. Aurait-elle été déformée ?

De même la Science qui pose comme vérité première son ignorance, à juste titre, voile par là, son intention et son autorisation à tout savoir, et obtenir le pouvoir qui en découle, indépendamment du bien ou du mal qu’elle commet. De ce fait elle peut s’avérer diabolique.

Les religieux ne sont pas indemnes du même processus de Science agissante à un niveau différent. Parfois bien parfois non. Et des effets dramatiques humainement en conséquences. Également des bienfaits, comme ceux de la science.

Mais là, pour ceux qui se drapent dans la pureté du vrai, cela ne peut pas être discuté sans être taxé d’hérétique. Il est certain que tout homme n’est que dans la nuit, et qu’il lui faut une lumière sans laquelle la vie n’est pas possible, avec le risque de sombrer dans le chaos et l’anarchie, du fait des multiplicités de voix qui forcément s’opposent.

Mais en somme c’est exactement ce qui se passe, quand on observe les événements du monde et la mort qui rode.

Soit que la voix de « dieu », ou son silence ne passe pas, soit que les hommes n’en veulent pas. Sans doute parce que les porte-voix sont encore trop teintés d’humanité et étrangères les unes aux autres.

De tout cela, il en ressort une grande défiance et des ombres aggravant les phénomènes.

 

* à propos de mensonge , formé de mens et de songe.  Dans le fourmillement des diversités mentales et des songes, est-il possible qu’une seule voix dise vrai et efface d’un même coup les autres vérités ? je ne crois pas non plus que la vérité soit chose relative…

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s