Voyez, le féminin, le masculin

Voyez si vous pouvez, combien c’est là le lieu où tout se joue. Là où tout nous manque, ou tout se fonde.

Dans les déséquilibres, les perversions, les transgressions et les frustrations, les interdits absurdes et obligations idiotes rendant le monde méchant, les conditionnements sans fondement qui aliènent les gens à des chaînes de désirs et d’objets. Dans tout cela, il n’y a pas de solution clef en main, de prêt à penser et agir, il n’y a dans ce contexte que des palliatifs apportant d’autres problèmes encore plus compliqués.

Un mélange dans les consciences faisant des hommes de simples rouages d’une machine affreuse et mortelle.

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s