où il est question de l’un

question du même qui se trouve séparé et distant dans ces deux

qui se cherche, se désire, se repousse et se blesse par faute d’aimer

mots blessants, poings fermés, lames assassines de l’autre enfermé

comme si l’eau n’arrivait plus à dissoudre le sel

saturé de faussetés.

 

Publicités

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s