de l’un à l’autre en nombre.

L’un sans moi, ça ne va pas. Comme si l’autre était illusion et qu’il n’y avait que l’un alors que nous sommes en poussière et que dans cette boue nous nous cherchons pour entrevoir la lumière. L’illusion ne tient qu’au voile sur le réel, insupportable sans le voile. Et qui parfois se dévoile ou révèle son visage, chaud vous dis-je …

Une fois dévoilée, il y a une foule inouïe et c’est bien cette multiplication de l’Un dans les autres. Mais l’Autre n’est pas soumis à l’Un, ils se font vivre réciproquement.

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s