Soulever des montagnes d’anges.

Comment alléger le poids que doivent supporter les hommes s’ils n’ont pas idée juste du sommet . On leur mettrait des charges inutiles sur les épaules, une entrave à leur propre évolution, et même ils passeraient à côté de ce qu’ils ont à accomplir et découvrir par eux mêmes, succombant toujours plus bas dans des lieux faisant souffrir

Un œil pour deux

Avoir vingt ans et penser à sa retraite, autant envisager ses funérailles. Horizon gris. Que sommes nous dans ce bal ?
Qu’avons nous à accomplir et qui ne se situe pas dans un futur proche ou lointain ? C’est toujours le présent qui doit être vécu, et non cette probabilité dont nous ne tirons rien. C’est trop bête.

La réalité des états, des empires, des entreprises, n’est que de vaincre et gagner ces combats qui n’ont jamais de fin. Asseoir une domination sur toutes choses, et sur le monde. Dominer le monde, ou les marchés, ne pas perdre la main, l’emprise sur les forces contraires, du hasard ou du désordre.

Parce que si on y songe, la vie est puissante et tenace, fragile et pratiquement désarmée, mais dans sa ténacité et persistance à vouloir vivre, elle arrive à ses fins, ou en meurt.

À l’échelle des atomes, des électrons, des…

Voir l’article original 426 mots de plus

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s