comment juger dans le noir ?

le virus est innocent. le monde ayant exhumé ses morts, dans une logique collective, une immense ab surdité, sans exception, mais bien entendu à des degrés divers dans l’échelle des responsabilités. nous avons perdu l’idée d’un juge suprême, des lois, par conséquent qui sauve ?
il est très difficile, voire impossible de s’affirmer détenteur de la hache, qui tranche. cela supposerait de connaître les destins communs. tout ce que nous pouvons c’est de nous soutenir dans l’ordre du vivant. laissez les morts. Sans pardon, cela n’ira pas tout serait vengeur
le vivant n’est pas tiède, ni mièvre. doucereux, il n’est pas réductible à une équation ou à de l’énergie. à une icône ou une croix, un symbole quelconque. c’est un flux fort qui anime nos âmes, nous brûle, nous traverse implacable mais non pas pour nous perdre. + de l’eau

Si cela vous inspire ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s