Toute une vie

Pour faire connaissance. Avec notre passé. Et ce qui arrive.

Nos enfants sont à l’image des  ancêtres, plus qu’à la nôtre individuelle, ils sont comme nous nous aimons, à deux. Deux branches de l’arbre ayant des racines profondes et tendent vers la lumière, la leur. Simplicité de l’amour et en principe du désir…

On ne fait pas d’enfant tout seul. Non avec des gamètes. Ni de l’insémination.

Qu’est-ce qu’être père ?

Non, ce n’est pas être géniteur. Un géniteur ne devient père qu’à partir du moment où l’enfant lui reconnaît une autorité, ce qui revient à se demander qu’est-ce qu’une autorité ? qu’est-ce qui autorise un homme à avoir une ascendance sur sa descendance ? C’est à dire se tenir au-dessus, séparé, distant donc n’imposant rien, mais étant…

via Qu’est-ce qu’être père ? — Un œil pour deux

 

Le monde des idées

Le monde des idées est inoffensif tant qu’il reste dans sa sphère. Se corrompt-il dès qu’il y a passage à l’acte. On passerait d’un idéalisme à des idéologies nuisibles partout où l’on regarde. Prenez le libéralisme, voyez d’où il est issu, et ce qu’il est devenu. L’enfer pavé de bonnes intentions. Mais en sens inverse,…

via Le monde des idées — Un œil pour deux

Elle ne manque pas d’humour — Un œil pour deux

Elle ne manque pas d’humour la nature, avec ses légions de tartuffes et tyrans roulant en carrosses, ses avares et bourgeois à peine méchants sur les bords, ses rois Lear mort d’un éclat de rire, ses joueurs aux dés devant le toubi or not toubi, que c’est gai. Hamlet aussi est décidément trop drôle, et…

via Elle ne manque pas d’humour — Un œil pour deux

La Nature, sans nul doute

La nature, comme si elle ne disait rien. Oh, certes, pour elle cela ne changera strictement rien, mais pour nous, pour toi, si tu fais mal ou bien ? si tu penses mal, mais comment dire le mal vraiment puisque tout est fait pour que nous nous en sortions sans devoir l’aggraver et nous nous plonger encore plus loin dans l’atrocité, ou le néant ( ce qui relève de la même chose, cette désintégration qui ne peut cesser, et ne nous laisse guère d’issue, impuissants , désarmés, et souffrants.

Ceci dit, il suffirait de dire bien, pour que tout s’ouvre. C’est comme si nous marchions sur les eaux, en phase avec la nature et non contre elle, nous suicidant.

Comment allez vous opérer la fusion

si vous ignorez royalement le soleil secret tapi dans les replis de vos poussières

rien ne peut s’illuminer sans celui qui rallume les âmes

cet ange bafoué au cours des temps

ce messager qui pleure et sourit cependant

vous rappelle à la raison et à la vie.

 

pourquoi accordez vous tous ces pouvoirs au démon ?