La preuve de Dieu n’est pas nécessaire

Mais Dieu est nécessaire.

Un degré au-dessus du vide.

Ce n’est pas nous qui pourrions prouver à dieu qu’il existe

Mais pourrions-nous prouver notre existence,

dans la destruction, par la négation ou par le néant ?

Ce serait trop bête.

Si nous n’existons pas qu’est-ce qui existe ?

Si nous n’existons pas comment dieu pourrait exister ?

Si nous existons, c’est que nous sommes aux-cieux, comme tout ce qui existe.

Nous y avons notre place. Un caillou reste à sa place.

Prouvez les cieux, c’est trouver sa dimension supérieure à sa contingence, dessine donc des moutons.

La preuve, il est uniquement possible de la recevoir. On la garde, on la couve, et quand elle est mûre, elle sort de l’œuf sans autre raison que de sortir.

Que Ceci ne nous empêche de causer. Avec ou sans preuve persévère 🙂