Pourquoi tous ces renoncements ?

Est-ce parce que nous savons la violence de ceux qui détiennent les pouvoirs, cela depuis des lustres, comme des seigneurs. Ces appareils politiques, ces meutes et hordes de loups armés qui ont brisé les vies, ou disons les ont fait se soumettre, ne peuvent rien céder. Ça parait génétique, c’est probablement des questions d’héritage.

Quelle commune ou communauté aurait le pouvoir de décréter la fin de la chasse à courre ou des pesticides sur son territoire en supposant que tous les locaux le veuillent ?

Si cela ne risque pas d’arriver, c’est qu’au fond il y a à la fois une grande inertie, passivité, indifférence, manque d’information,  ou des intérêts mal compris. Tout le monde s’avère être peu ou prou complice de ces états de choses, du fait d’avoir une niche plus ou moins rassurante en fin de compte, chacun pour soi. Et puis on continue, ou pire on alimente les processus néfastes, si on y gagne ses sous. Bref, le monde est pris à son propre piège, même s’il sait que cela n’est guère reluisant, si les cancers font des dégâts, ou les générations suivantes sont dans la révolte face à ce que les parents leurs ont imposé. Combien de jeunes tombent dans la drogue, pour oublier ce qui leur arrive ? Il est évident qu’ils perçoivent la montagne de négatif devant eux, comme quand on perd ses illusions d’enfance. Ce qui se produit beaucoup plus tôt qu’on croit. les petits voyant bien dans quel monde on les a jeté.

J’écris tout ceci en songeant aux désirs d’indépendance des pays comme la catalogne, ou des autres régions du monde face aux états puissants mais qui s’avèrent tous être des monstres bafouant les hommes, la nature, la vie en général. Ils ne respectent rien, sauf les moteurs économiques, les chiffres et indices financiers, et ceux qui sont au sommet et décident des directions, leurs clans ou castes, même si entre eux , ils se déchirent et sont prêts à enclencher des guerres, la force étant leur seul motif.

Comme on dit que le plus fort gagne. Eh ben …

Nous avons tous ce qu’ils ont fait de nous avec leur puissance, leur feu nucléaire, chimique, bactériologique, etc.

Publicités

Quoi ?

Qui ça ? Qui règne ici ? Quelle force domine tout, impose sa loi ?

Ce n’est pas la Loi Juste qui décide et tranche, ou oriente les actes ? Mais alors tout, absolument tout déraille et se corrompt, dès lors que la Loi est un instrument dans des mains d’ hommes. Qui se servent de la loi comme outil de puissance et non comme outil de justice.

Il n’est pas possible que la Loi soit injuste, mais que les rois le soient c’est plus que certain. Rois humain…Rois inhumains.

La loi doit être connue. Tout comme tout le monde connait la loi d’amour, ou la loi de vérité et de beauté.

On tombe sur la notion de croyance. Et de volonté, de conflits entre les volontés qui  luttent et  veulent imposer leurs croyances, leurs esprits et leurs visions du monde.

Faire croire que … Au lieu d’éclairer. Il y a une tromperie à la base. Parce qu’il n’y a pas d’égalité entre les hommes, ce n’est pas une raison pour qu’il y ait des injustices, des déséquilibres déments, des situations infernales pour certains et des paradis dorés pour d’autres.

Dans ces conditions on laisse la souffrance aux plus faibles. On est carrément hors la loi.

Bon, mais qu’est-ce que la Loi ? ça fait longtemps … je m’en souviens, je me disais… la Loi ne peut pas s’écrire, elle est invisible, indicible, elle ne peut que se retrouver écrite que sous forme symbolique, métaphorique, gravée dans le bois, illisible mais accessible à tous. En somme la loi c’est la pensée ou la volonté de Dieu ou des hommes à travers Dieu, des Dieux que sont les hommes.

Hé bien on n’y est pas. La loi telle qu’elle est, n’est une immondice au service des pires bassesses. Faut-il y voir une ironie du destin ? qui en négatif nous oblige à réagir et nous réveiller ?

Ben dis donc, avant de retrouver un peu de justice en ce monde, il va y avoir du boulot.